,

Je ne suis pas à la hauteur

Trouver sa place dans le monde

                                        Je ne suis pas à la hauteur

Pourquoi certaines personnes ne vous trouvent pas à la hauteur?

Francis, ancien peintre en bâtiment devenu coach en image me consulte car une de ses meilleures amies, Marie, ne le voit pas comme coach mais il est resté peintre en bâtiment à ses yeux. Qu’est qui fait que certains amis ne vous voient pas évoluer?

  • Quelle peur ressort de ce constat?
  • De vos amis?
  • De vous même?
  • Et vous pourquoi cela vous touche autant, qu’est-ce que cela vient percuter chez vous?
  • Vous sentez vous à ce moment-là à votre place?

La jauge de l’Amitié.

N’avez vous jamais entendu des personnes autour de vous dire, c’est mon ami, (e), alors qu’ils viennent de se rencontrer? Ou des amitiés sur les réseaux sociaux; j’ai tant x d’amis, même si je ne les connais que sur les réseaux.

Le besoin d’être valorisé par les autres est-il plus fort que ma propre valorisation à mon égard?

Marcel en avait marre que Patricia ne lui accorde que peu de temps; bien sur sa vie avait changé, elle a rencontré Sylvie qui a aussi un enfant. Du coup en garde partagés, elles ne se voient que tous les quinze jours, les autres week-end sont bloqués pour les enfants, raconte Patricia à Marcel. Et en même temps, elle accorde du temps à d’autres personnes mais plus aucun moment pour Marcel.

Du coup, nous avons travaillé sur sa jauge et ses valeurs sur l’amitié. Se détacher de la croyance qu’un ami doit être prêt à tout permet de mieux vivre ce genre de relation intime. L’amitié est plutôt basée sur la confiance plutôt que sur un investissement.

Nos croyances limitantes:

Si dans votre cercle proche, vous avez un ou une amie qui n’est pas dans la réciprocité, que les conversations sont plus à son avantage car ce que vous répondez n’est pas à la hauteur de ses attentes. Et vous pouvez faire ce que vous voulez, rien n’y fait, cette personne vous rabaissera continuellement. Elle ne le fait pas exprès.

Si vous avez une forte valeur de partage, il est peut-être temps de modifier votre valeur et de ne plus attendre le même niveau d’exigences que vous vous êtes infligé. Un 50/50 vous fait souffrir.

Trois solutions:

 

  • Vos 50/50 passent en 30/70 par exemple.
  • Vous réduisez le temps passé avec votre ami.
  • Vous passez à quelqu’un d’autre.

Heureusement, en amitié comme en amour, rien n’est figé. La vie apporte ses changements et les personnes qui étaient amis (e) proches, peuvent devenir des potes. Peut-être d’arrêter de penser qu’attendre la réciprocité est atteignable ou réalisable. L’important serait plutôt de savoir qu’on peut changer sa façon de penser pour chaque personne qui nous entoure.

Être à la hauteur des attentes de l’autre:

Si l’autre ne me reconnaît pas tel que je suis, est-ce que l’estime de moi même est sur un niveau bas? Pourquoi ce besoin de reconnaissance est-il si important?

Bernard qui n’a pas fait d’études se sent avec certaines personnes rabaissé. Pourtant, il s’est élevé socialement mais rien n’y fait. Il arrive encore à être blessé quand des personnes aux hautes études ne le croient pas capable.

Nous sommes allés explorer son enfance. Bernard avait complètement oublié les propos de son père. Il n’avait pas fait d’études non plus et avait une estime de lui tellement basse qu’il n’arrêtait pas de dire à ses enfants qu’ils n’arriveraient jamais à rien. Bernard a tellement baigné dans les préjugés du père qu’il s’est créé inconsciemment des sillons d’une mauvaise estime de soi, de non confiance en soi mais aussi que les autres ne seront jamais à la hauteur.

Si tu me reconnais, alors tu m’aimes.

Cela ne fonctionne bien sûr qu’avec un “groupe” restreint; des personnes qui me comprennent. Que ce soit dans mon entourage qu’il soit affectif, culturel, hiérarchique ou éthique. Parfois, on ne les mélange pas. Ils sont trop différents. Je retrouve certaines de mes valeurs et du coup, j’existe à leurs yeux.

On peut remercier ces amis qui vous semble-t-il, vous ont blessé. Cela permet d’aller travailler ce qui vous touche. D’accepter qu’ils ont aussi leurs propres limites, histoires et qu’ils ont aussi leurs propres montagnes à gravir.

Arrêter de croire

Et si nous arrêtons de penser que nous n’avons de la valeur que si les autres nous l’accordent? Ne sommes nous pas devenus des tortionnaires nous même pour les autres?

  • Est-ce que je n’ai pas confiance en moi?
  • Est-ce que n’ai pas l’estime de moi?

Syndrome de l’imposteur

Vous sentez vous mériter ce que vous avez accompli; vous sentez vous à la hauteur? Êtes-vous devenu un perfectionniste, ce qui vous permet de n’être jamais à la hauteur? Vous sentez vous coupable de gagner plus? de réussir? d’être plus intelligent? Vous arrive-t-il de vous auto-saboter?

Si vous êtes dans la souffrance, appelez moi

https://www.psychomagnetiseur-andurand.fr/formations-le-soin-de-la-vierge-marie/

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.