Pervers Narcissique

Pervers Narcissique, mon Amour

À quel moment j’ai perdu mes limites:

Pervers narcissique, mon amour, à quel moment ai-je perdu mes limites; premièrement, la seule personne qui vous limite réellement dans la vie; c’est vous. Étonnant me direz-vous?

Laetitia femme du monde.

Par exemple, prenons le cas de Laetitia. 52 ans, divorcé, 3 enfants qui ont quitté la maison et qui ont gardé un contact privilégié avec leur mère. Laetitia, a cette particularité de se nouer facilement avec les autres. Est-ce le fait; que quand elle entre dans un endroit, les regards se tournent vers elle.

Les femmes aimeraient bien avoir un de ses galbe tandis, que les hommes…Pourtant, Laetitia a un moment va croiser la route d’Etienne. Cet homme, n’aime pas vraiment travailler. Il ne se sent pas vraiment à sa place. Tout lui semble-t-il, devrait lui être dû. Sa particularité: des ongles assez longs et Etienne tient beaucoup à ses ongles.

Pouvoir, je te tiens:

De sorte qu’il ne puisse avoir n’importe quel travail. Et s’il rencontre une femme qui a déjà une maison et de préférence un bon salaire, il va trouver ça normal. Que lui n’emmène pas trop sa part. Etienne à plein d’idées de transformations. Sur votre maison d’abord. Par contre, transformations, ne veux pas dire ACTION.  Il a surtout, un regard sur VOUS.

Effectivement, vous allez découvrir à vos dépens, que tout-ce que vous aviez entrepris aussi facilement, dans votre vie, grâce à Etienne, il va déconstruire toute cette pelote de laine. En premier lieu, vous êtes tellement attiré, que vous tombez follement Amoureuse. Etienne a de la conversation et au début, tout paraît merveilleux.

Ainsi, la première fois ou il vous a remis à la place que LUI pense, vous convenir, vous avez mis ça, sur le compte de la fatigue. D’ailleurs, il va venir s’excuser. Et, vous allez lui Pardonner. Par conséquent, dans ce simple acte, inconsciemment, mais réalisé consciemment, vous venez de lui permettre tout ce qui va arriver ensuite.

Ils sont beaux mes poissons:

Vous n’êtes pas la première, tombé dans ses filets. Etienne n’a aucun problème, d’ailleurs, le problème, de son point de vue. C’est vous. Quand, vous vous êtes rencontré, vous portiez ce merveilleux ensemble qui rendait les regards tellement sexy. Il a adoré être le Centre d’intérêt et Etienne, compte bien le rester. En effet, pour garder cette place centrale, il va commencer par vous infantiliser.

De femme sexy naturellement, vous allez passer pour une aguicheuse, d’ailleurs, c’est étonnant que vos jupes soient trop courtes; de ce fait, quand il va vous traiter de pute, vous lui aurez déjà tellement lâché du lest, que vous n’aurez pas la force de vous rebeller. Un peu comme votre Maman, au fond. Votre père ne vous avait pas dit un jour: tu es comme ta mère, pute tu es, pute, tu resteras.

De femme du monde qui adorait sortir, danser, aller au restaurant, rire avec ses amis (es), votre entourage va commencer à ne plus vous voir. Etienne, trouve que les mecs de votre bande ne cherchent qu’à vous sauter, remarquer, ils n’y sont pas pour grand chose, vous leur mâcher le travail. Il se demande même sous un air déguisé, si vous n’auriez pas satisfait plusieurs de ces hommes dans les toilettes.

Femme en Noir + Protection.

Mais aussi toutes ses femmes, habillés tapageurs. Petit à petit, vous allez donner des excuses, d’abord à vous, à lui, bien sur. Ensuite, à vos amis(es). Même au boulot, vos collègues se sont rendu compte du changement. Pas que dans la façon de vous habiller. Votre style vestimentaire est devenu strict, sombre même. Votre comportement, aussi a changé. Vous n’avez plus ce sourire rieur.

Etienne vous accompagne quasiment partout. son œil est exercé à ne voir que le mal. Partout. Tout le temps. Certaines de vos amies ont essayé de tiré la sonnette d’alarme, mais vous êtes tellement épuisé et il vous aime tellement que vous avez même finit par croire qu’elles avaient tort. D’ailleurs, il n’arrête pas de le dire.

Vos jupes sont devenu des robes, les pantalons sexy, des survêtements. Il n’y a qu’au boulot ou la tenue féminine est moins passe partout. Et ça a duré. Même avec ses enfants. Etienne a réussi avec patience et détermination à lui faire couper tous ses liens. Laetitia pleure souvent maintenant.

Finalement, l’espoir est venu de son entourage. Ça a reconnecté quelque chose en Laetitia. Bien sur, ça a pris du temps. J’ai rencontré Laetitia il y’a un certain moment maintenant. Le plus difficile dans cette histoire a été de lui mentir pour venir en séance. Un long accompagnement, pour déconstruire l’emprise. De continuer à paraître, tout en retrouvant son estime de soi.

Pour ma part, je me demande si, on ne rencontre pas la bonne personne à chaque fois. Qu’elle soit, la plus merveilleuse ou la plus destructive. Peut-être cela permet-il d’aller cherche une lueur d’espoir dans une infime partie, qu’elle vienne d’ailleurs ou de soi…

Texte réécrit le 15/08/2020

https://www.psychomagnetiseur-andurand.fr/

https://www.journaldesfemmes.fr/couple/vie-a-deux/1116045-serena-a-l-epreuve-de-la-passion/1116058-fixer-des-limites

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *