Avant tout, sans émotions, notre vie serait sans peurs

Avant tout, sans émotions, notre vie serait sans peurs.

Nos émotions, cadeau de notre corps:

Avant tout, sans émotions, notre vie serait sans peurs. Nos émotions, cadeau de notre corps. Imaginez une vie sans lois. A première vue, ça pourrait-être merveilleux. Vous prenez ce qui ne vous appartient pas. D’autre part, aucune priorités, on roule n’importe comment. On peut se jeter d’un pont, voir si on vole, ensuite, des achats inconsidérés etc….

Heureusement, nous avons un garde fou: la prudence.

Et si au contraire, nos émotions étaient nos alliées. Notre garde du corps!!!

La peur, patronne naturelle de nos émotions:

Dans un ordre d’idées; Jacques doit passé un bac technique. Le confinement arrive et l’on décide de le faire réviser. Les exercices arrivent par mail. Ensuite, il les renvois et la réponse est: beaucoup de fautes. Normalement, ça aurait permis de savoir ou Jacques en était.

Avant tout, sans émotions, notre vie serait sans peurs

Sauf qu’une émotion de surprise monte dans son corps. En d’autres termes, son corps lui envois un signal de détresse. Peut-être lié à un vécu, complètement différent. A ce moment là, Jacques est submergé d’un sentiment de vide. De fait, il n’entend pas le message. Il se sent coulé, pris d’une peur lié à son avenir. Jacques est dans l’émotionnel, ça lui crée un stress qui peux créer deux événements:

Marqueur somatique:

Un souvenir, qu’il soit agréable ou désagréable, va nous influencer encore, 20 après.

Sans savoir pourquoi, vous vous souvenez d’être dans la cuisine; avec votre maman. Vous avez 7 ans et elle prépare une mousse au chocolat.De la même manière, vous pouvez retrouver comment vous êtes habillé et même la tenue de votre maman. Avec ce tablier bleu, qu’elle portait quand elle cuisiner. De même que la table, l’évier, tout-est gravé dans votre mémoire

Il suffit d’y repenser et vous souriez bêtement. Les yeux un peu humides. Un souvenir qui vous fait du bien….

En revanche, vous êtes à l’école, vous avez 14 ans et votre papa vous dit que vous êtes nul. Dans la même année, vous hérité du même maître de dessin que votre grand frère qui lui à un don dans l’art. A première vue, rien d’important. A première vue, bien sur; pour le maître avoir un élève exceptionnel est une bénédiction. Contrairement à Jacques qui est bon à peu près nulle part. Et son maître va le « marquer » devant toute la classe.

Le clou dans la planche: 

Inconsciemment, ces remarques vont s’enfoncer comme l’on plante un clou dans une planche. Pourtant, il suffirait d’enlever le clou pour enlever l’émotion sauf que le clou est la partie toxique de ces moments particuliers. Ni le père de Jacques, ni son maître y sont réellement pour quelque chose. Le trou dans la planche lui va rester et chaque fois, que ce soit 20, 30 ou 60 ans après. Si Jacques reçoit une remarque qui le touche, ça va raviver les premières émotions.

Détective:

Un thérapeute ressemble à un détective. Si nous ne trouvons pas ensemble, vos marqueurs émotionnels et d’allez les transformer, chaque situation qui rappelle cette émotion va vous remettre dans un état émotionnelle de stress.

Par conséquent; nos émotions sont bien les cadeaux de notre corps.

psychomagnetiseur-andurand.fr/emdr-pour-traiter-le-stress

https://www.scienceshumaines.com/rencontre-avec-antonio-damasio-la-conscience-est-nee-des-emotions_fr_26801.html 

psychomagnetiseur-andurand.fr/emdr-pour-traiter-le-stress

Trauma collectif

Traumatisme collectif

Virus Mortel:

D’abord et bien que nous n’ayons jamais connu une situation pareil. Nous ne sommes pas en guerre:
En premier lieu et même si le Coronavirus COVID-19 est un virus mortel. Il est vrai qu’il n’aime pas les enfants. Plutôt les personnes âgés. A travers les enfants, nous protégeons le reste de la population. On peut supposer que chaque enfant devient un héros par son sacrifice.

De plus, les liens de solidarités, de famille, des quartiers sont important dans ce combat contre un confinement sécuritaire.
Ainsi moi, Claude Andurand, thérapeute, J’accompagnais déjà mes patients par téléphone. En prendre des nouveaux vu l’inédit de ce que nous vivons est un Devoir personnel.

Vous pouvez me joindre au 06.52.77.47.90

Tandis que le confinement peut exacerber les conflits que ce soit dans les couples, avec les enfants…
La société est entrain de changer ses paradigmes. Par exemple, nous ne pouvons plus fonctionné de la même façon. Considérons les personnes qui ne veulent pas pour x raisons, aller contre. L’exemple le plus significatif., nous  critiquons des comportements de peurs, chacun vibre à sa façon. Personne n’est mieux que l’autre; qui plus est, les beaux jours arrivant; le confinement pourrait devenir un problème sociétal.

Nous n’avons jamais connu une situation pareil. Nous ne sommes pas en guerre: Traumatisme collectif. Virus Mortel

A nous de nous ré-inventer.

Si vous n’allez pas travaillé, créer de nouvelles habitudes, profitez-en pour partager avec vos enfants des temps, peut-être de méditation de dix minutes, d’un quart d’heure ou plus; que ce soit allongé, assis sur un bloc de méditation, sur un fauteuil ou bien trouver une méditation dans le mouvement. Je peux vous aiguiller en privé.
Prenez du temps pour dormir plus, mettre la sieste en évidence. Créer des temps de jeux avec vos enfants et seul. Allez vous promener, faîte le tour du quartier si c’est possible, muni bien sur de ce laisser passer gouvernementale et obligatoire.

Créer du nouveau:

Vos enfants n’ont besoin que d’une chose essentielle: des règles, ce qui va leurs permettre de se sentir en sécurité. Ne les abandonnez pas, n’abandonnez pas votre responsabilité. Peut-être que cette crise planétaire est là pour qu’on puisse changer nos habitudes; vos habitudes.

Bien sur qu’il est difficile de reprendre les rênes de votre vie de laisser vos enfants commander, sauf qu’aujourd’hui, les schéma ont changé. Nous avons perdus notre Liberté. Alors que nous la pension acquise.
Je suis comme vous derrière votre écran, à part que de mon côté, nous ré-inventons tous les jours notre vie, de nouvelles règles se sont naturellement imposés dans cette situation.

Nouvelles habitudes:

Prendre le petit déj ensemble, les repas, le portable, la télé, les infos sont proscrit pendant ces temps de partage. Finalement, si nous ne changeons pas nos habitudes, comment voulez-vous que les enfants changent les leurs?
Alors que, nous sommes recopiés, profitons-en tant que cela va durer. En revanche, c’est maintenant que nous construisons et si ce conflit planétaire continue, nous aurons au moins commencé à instaurer de nouvelles habitudes.
Et vous quand allez-vous commencer?
Il faut souligner que je parle des personnes qui ne sont pas obligés de sortir pour aller travailler.

http://www.psychomagnetiseur-andurand.fr/article/

https://www.cairn.info/revue-journal-francais-de-psychiatrie-2010-1-page-37.htm#