résilience, capacité à rebondir

                                                Résilience

 

Définitions:

la résilience c’est la capacité à rebondir après des événements douloureux et à surmonter les épreuves de la vie.
Ainsi, être en capacité de comprendre vos émotions. Il est facile de ne pas s’écouter, d’être déconnecté de ses ressenties, quand cela vous arrive, vous risquez d’attirer:

Premièrement; l’effet boomerang: ce que je n’exprime pas, s’imprime dans mon corps: tensions, stress, palpitations, blocage, mauvais sommeil, peur inexpliqué…
Deuxièmement; l’effet ricochet: si vous n’accueillez pas vos tensions, vous pouvez les reporter sur votre entourage.
Troisièmement; l’effet dynamite: le fait de garder tout pour soi, peux vous faire exploser par rapport à un événement.
Certaines émotions sont tellement fortes qu’ils est impossible de les traverser tranquillement, c’est à ce moment que vous devriez vous faire accompagné.

Nommez-vos émotions, elles sont des indicateurs de vos besoins. Que ce soit une peur lié à votre sécurité, financière ou autre est important de la prendre en compte et d’avoir au moins une technique rapide pour faire sinon disparaître, baisser ce stress. Cela ne veux pas dire qu’elle ne reviendra pas tant que vous n’aurez pas changer quelque chose pour y remédier.
Savoir poser et accepter nos propres limites. Mes limites ne sont pas les même que les vôtres. Conciliez le plus possibles ses besoins et tendre un minimum à un certain équilibre. Si je ne suis pas d’accord avec une loi, je suis sensé la respecter pour vivre en société. Comment faire le plus justement pour satisfaire mes propres limites.

La peur:

La peur signale la présence d’un danger, réel ou imaginaire. Aussi situé dans le cerveau limbique. Elle est là, pour protéger et entraîner plusieurs stratégies pour faire face à la menace : fuite, attaque ou blocage.

La colère:

La colère surgit quand ce qui est essentiel pour nous est menacé, quand on essaie de nous imposer quelque chose, que notre territoire est envahi. Cependant elle n’est pas automatiquement un signe d’agressivité : cet hargne est seulement une expression de cet état.

La tristesse:

La tristesse est un retour à soi. Le retour au calme donne le temps nécessaire pour intégrer l’événement douloureux, chaque personne étant différente, cela peux prendre quelques mois à quelques années pour découvrir de nouveaux repères et continuer le cours de la vie.

Le dégoût:

Le dégoût permet de ne pas accepter ce qui n’est pas bon pour nous, de ne pas avaler n’importe quoi.
La surprise:
La surprise est un état ou la personne reçoit quelque chose d’inattendu

La joie:

La joie se traduit par la sécrétion d’hormones du plaisir (ocytocine, endorphine…) qui développent l’optimisme.

Ne pas demander aux autres de satisfaire vos besoins. Au contraire, prendre la responsabilité de trouver le moyen le plus juste pour les contenter.
« La résilience dépend de relations encourageantes et ouvertes ainsi que de la maîtrise d’un ensemble de compétences qui nous aident à répondre et à s’adapter à l’adversité de manière saine. Ce sont ces compétences et ces relations qui peuvent transformer un stress toxique en stress tolérable. – Jack Shonkoff, directeur du Center on the Developing Child at Harvard »Boris Cyrulnik: la résilience

http://www.psychomagnetiseur-andurand.fr/emdr-pour-traiter-le-stress/

Bienfaits pour votre santé

Bienfaits pour votre santé:

Premièrement: découvrir des bienfaits sur notre santé. En cette période de Coronavirus, je me suis retrouvé comme beaucoup de personnes bloqué chez moi. Mon cabinet fermé. Ne prenant plus que les consultations à distance. D’abord  plusieurs messages e sources différentes parlait de jeûne ou une mono diète.

Deuxièmement: sans savoir ce que j’entreprenais; jeûne ou une mono diète, enfin de compte j’ai démarré une mono diète. Pour commencer, je suis passé à des purée de légumes, ensuite mes mixtures, sont devenues de plus en plus liquide. Au bout du deuxième jour, mes articulation continuait à craquer…Ensuite en fin de soirée, je sentais que je n’étais pas assez remplie. A ce moment là, j’ai ouvert une boîte de sardines pour calmer ma faim.

Association:

Finalement; si je pouvais me faire du bien; pourquoi ne pas le proposer au plus grand nombre. De ce fait, je me suis associé à Cyril Poncet, naturopathe dans le Rhône (69). Au grand remèdes, les grands moyens. Pourquoi un naturopathe me direz-vous?  En fait, je ne suis pas un spécialiste ni du jeûne ou d’une mono diète. Tandis que Cyril justement si. Ne pas travailler avec n’importe qui. J’avais besoin de confiance mais aussi d’un spécialiste.

Naturellement, Cyril Poncet a accepté de rentrer dans l’aventure. Les conseils viendront de lui. Je ne pourrais apporter que ma contribution de « jeûnant »

Indications et contre indications:

Premièrement chaque personne est unique et peut ou ne peut pas jeûner. Suivant ce que l’on appelle en naturopathie, « la force vitale ». En premier lieu, cette force vitale est propre à chacun et permet à l’organisme de s’auto-guérir. Enfin, c’est le naturopathe qui évalue cette force lors d’un entretien préalablement complet.

Bienfaits sur votre santé. Alors, si vous envisagez de commencer un jeûne ou une mono diète;

Contactez Cyril Poncet au 06 29 84 05 12.

 Ne faîtes pas comme moi. N’improviser pas. Il est plus facile de vous mettre en rapport avec un spécialiste reconnu.

D’abord, le jeûne à une vraie valeur thérapeutique sur de nombreux soucis de santé et permet surtout au système digestif de « se reposer ». Ensuite; le jeûne ou une mono diète est un acte volontaire de cesser de s’alimenter sur une période définie, ou d’apporter un seul aliment dans une journée.

Suivi thérapeutique:

Pour commencer; il est très important que le jeûne soi suivit par un professionnel de santé et correctement réalisé afin de garantir les pleins pouvoirs de celui-ci. Il existe des jeûnes hydriques (où l’on boit) et d’autres secs (aucunes boissons mais période courte).

Le corps physique, aussi bien que mental, à besoin d’énergie pour fonctionner mais possède des réserves que celui-ci va utiliser pendant le jeûne. Bien que, les premiers jours (3) peuvent être assez pénibles à vivre car l’organisme va chercher à compenser les apports nutritifs. Tout est prévu physiologiquement pour parer à ces moments de « disette ». Il y’a aussi des réserves stockés dans les tissus adipeux ainsi que dans le foie, mais aussi dans d’autres organes.

En conclusion; pour les personnes qui ne veulent pas ou qui ne peuvent pas jeûner, on peut se tourner vers ce que l’on appelle une monodiète. C’est-à-dire ne manger qu’un seul type d’aliment 1 journée par semaine (raisin, riz complet, pommes…)

La monodiète est très intéressante car elle permet de garder une alimentation équilibrée le reste du temps et est moins stressante physiologiquement pour le corps.

A chacun sa volonté et sa vérité 😉

Je remercie Cyril Poncet

psychomagnetiseur-nana-turopathe.com/

mono-diete-cest-parti-pour-le-grand-nettoyage

A quel moment, j'ai perdu mes limites?

Dépassez vos Limites

A quel moment j’ai perdu mes limites:

A quel moment j’ai perdu mes limites; premièrement, la seule personne qui vous limite réellement dans la vie; c’est vous. Étonnant me direz-vous?

Par exemple, vous vivez avec une « personne narcissique », violente physiquement ou dans ses mots; Généralement, vous attirez à vous la personne parfaite pour travailler sur un pan de votre vie. Étonnamment, le ou la personne va avoir des traits de votre père; de votre mère.

Tandis que vous allez parfois vous laisser infantiliser; parce que vous aussi, êtes fatigué. Que le travail, les transports. Les personnes agressives quand vous faites vos courses…la fatigue parfois vous prend… A quel moment, j’ai perdu mes limites?

Il est plus facile de dire que c’est la faute de l’autre. Bien sur je ne parle pas d’abus sexuels, sujet extrêmement sensible. D’abord, vous rencontrer votre compagne, compagnon; tout se passe pour le mieux. Pendant quelques mois, vous filez le parfait Amour. Bien qu’il a (elle) de temps en temps une parole inapproprié (mis sur le coup de la fatigue…) A quel moment, j’ai perdu mes limites?

L’instant parfait:

Voilà, juste à ce moment là, par amour, par un, il ne la pas fait exprès ou tout-autre excuse, vous venez sans vous en rendre vraiment compte; offert votre propre liberté. Finalement, votre limite, n’existe déjà plus. Finalement, vous allez peut-être même commencé(e) a changer.

Il est vrai que votre façon de vous habiller, le (la) gêne maintenant. Par ailleurs, vous n’avez plus le droit d’être sexy. Ensuite, une jalousie va s’installer. Comme une maîtresse. Ensuite, il ou elle va vérifier votre téléphone. Vos appels vont devenir plus bref. Enfin, les sorties avec vos collègues vont passer à la trappe. Juste pour ne pas l’énerver, le (la) contrarié. Après tout, il (elle) vous aime tant que…

Perdre votre liberté, est-ce si important. Et puis cette petite voix qui vous dit: se retrouver à nouveau seul. Ne plus s’offrir de si belles choses. Il y’a aussi les vacances. Les potes c’est sympa, par contre il ne vous paye pas de superbes vacances; même si le contrôle est encore plus stricte. Que ne ferions-nous pas par amour après tout…

Finalement, un jour vous commencerez à sortir d’un long sommeil. Ça viendra, tout doucement. Par exemple, vous reprendrez contact avec vos amis(es).  Par ailleurs, vous ne supporterez plus les remarques et petit à petit, mètre après mètre; vous vous ré-approprierez votre liberté, votre pouvoir…

http://www.psychomagnetiseur-andurand.fr/

https://www.journaldesfemmes.fr/couple/vie-a-deux/1116045-serena-a-l-epreuve-de-la-passion/1116058-fixer-des-limites

Trauma collectif

Traumatisme collectif

Virus Mortel:

D’abord et bien que nous n’ayons jamais connu une situation pareil. Nous ne sommes pas en guerre:
En premier lieu et même si le Coronavirus COVID-19 est un virus mortel. Il est vrai qu’il n’aime pas les enfants. Plutôt les personnes âgés. A travers les enfants, nous protégeons le reste de la population. On peut supposer que chaque enfant devient un héros par son sacrifice.

De plus, les liens de solidarités, de famille, des quartiers sont important dans ce combat contre un confinement sécuritaire.
Ainsi moi, Claude Andurand, thérapeute, J’accompagnais déjà mes patients par téléphone. En prendre des nouveaux vu l’inédit de ce que nous vivons est un Devoir personnel.

Vous pouvez me joindre au 06.52.77.47.90

Tandis que le confinement peut exacerber les conflits que ce soit dans les couples, avec les enfants…
La société est entrain de changer ses paradigmes. Par exemple, nous ne pouvons plus fonctionné de la même façon. Considérons les personnes qui ne veulent pas pour x raisons, aller contre. L’exemple le plus significatif., nous  critiquons des comportements de peurs, chacun vibre à sa façon. Personne n’est mieux que l’autre; qui plus est, les beaux jours arrivant; le confinement pourrait devenir un problème sociétal.

Nous n’avons jamais connu une situation pareil. Nous ne sommes pas en guerre: Traumatisme collectif. Virus Mortel

A nous de nous ré-inventer.

Si vous n’allez pas travaillé, créer de nouvelles habitudes, profitez-en pour partager avec vos enfants des temps, peut-être de méditation de dix minutes, d’un quart d’heure ou plus; que ce soit allongé, assis sur un bloc de méditation, sur un fauteuil ou bien trouver une méditation dans le mouvement. Je peux vous aiguiller en privé.
Prenez du temps pour dormir plus, mettre la sieste en évidence. Créer des temps de jeux avec vos enfants et seul. Allez vous promener, faîte le tour du quartier si c’est possible, muni bien sur de ce laisser passer gouvernementale et obligatoire.

Créer du nouveau:

Vos enfants n’ont besoin que d’une chose essentielle: des règles, ce qui va leurs permettre de se sentir en sécurité. Ne les abandonnez pas, n’abandonnez pas votre responsabilité. Peut-être que cette crise planétaire est là pour qu’on puisse changer nos habitudes; vos habitudes.

Bien sur qu’il est difficile de reprendre les rênes de votre vie de laisser vos enfants commander, sauf qu’aujourd’hui, les schéma ont changé. Nous avons perdus notre Liberté. Alors que nous la pension acquise.
Je suis comme vous derrière votre écran, à part que de mon côté, nous ré-inventons tous les jours notre vie, de nouvelles règles se sont naturellement imposés dans cette situation.

Nouvelles habitudes:

Prendre le petit déj ensemble, les repas, le portable, la télé, les infos sont proscrit pendant ces temps de partage. Finalement, si nous ne changeons pas nos habitudes, comment voulez-vous que les enfants changent les leurs?
Alors que, nous sommes recopiés, profitons-en tant que cela va durer. En revanche, c’est maintenant que nous construisons et si ce conflit planétaire continue, nous aurons au moins commencé à instaurer de nouvelles habitudes.
Et vous quand allez-vous commencer?
Il faut souligner que je parle des personnes qui ne sont pas obligés de sortir pour aller travailler.

http://www.psychomagnetiseur-andurand.fr/article/

https://www.cairn.info/revue-journal-francais-de-psychiatrie-2010-1-page-37.htm#