résilience, capacité à rebondir

                                                Résilience

 

Définitions:

la résilience c’est la capacité à rebondir après des événements douloureux et à surmonter les épreuves de la vie.
Ainsi, être en capacité de comprendre vos émotions. Il est facile de ne pas s’écouter, d’être déconnecté de ses ressenties, quand cela vous arrive, vous risquez d’attirer:

Premièrement; l’effet boomerang: ce que je n’exprime pas, s’imprime dans mon corps: tensions, stress, palpitations, blocage, mauvais sommeil, peur inexpliqué…
Deuxièmement; l’effet ricochet: si vous n’accueillez pas vos tensions, vous pouvez les reporter sur votre entourage.
Troisièmement; l’effet dynamite: le fait de garder tout pour soi, peux vous faire exploser par rapport à un événement.
Certaines émotions sont tellement fortes qu’ils est impossible de les traverser tranquillement, c’est à ce moment que vous devriez vous faire accompagné.

Nommez-vos émotions, elles sont des indicateurs de vos besoins. Que ce soit une peur lié à votre sécurité, financière ou autre est important de la prendre en compte et d’avoir au moins une technique rapide pour faire sinon disparaître, baisser ce stress. Cela ne veux pas dire qu’elle ne reviendra pas tant que vous n’aurez pas changer quelque chose pour y remédier.
Savoir poser et accepter nos propres limites. Mes limites ne sont pas les même que les vôtres. Conciliez le plus possibles ses besoins et tendre un minimum à un certain équilibre. Si je ne suis pas d’accord avec une loi, je suis sensé la respecter pour vivre en société. Comment faire le plus justement pour satisfaire mes propres limites.

La peur:

La peur signale la présence d’un danger, réel ou imaginaire. Aussi situé dans le cerveau limbique. Elle est là, pour protéger et entraîner plusieurs stratégies pour faire face à la menace : fuite, attaque ou blocage.

La colère:

La colère surgit quand ce qui est essentiel pour nous est menacé, quand on essaie de nous imposer quelque chose, que notre territoire est envahi. Cependant elle n’est pas automatiquement un signe d’agressivité : cet hargne est seulement une expression de cet état.

La tristesse:

La tristesse est un retour à soi. Le retour au calme donne le temps nécessaire pour intégrer l’événement douloureux, chaque personne étant différente, cela peux prendre quelques mois à quelques années pour découvrir de nouveaux repères et continuer le cours de la vie.

Le dégoût:

Le dégoût permet de ne pas accepter ce qui n’est pas bon pour nous, de ne pas avaler n’importe quoi.
La surprise:
La surprise est un état ou la personne reçoit quelque chose d’inattendu

La joie:

La joie se traduit par la sécrétion d’hormones du plaisir (ocytocine, endorphine…) qui développent l’optimisme.

Ne pas demander aux autres de satisfaire vos besoins. Au contraire, prendre la responsabilité de trouver le moyen le plus juste pour les contenter.
« La résilience dépend de relations encourageantes et ouvertes ainsi que de la maîtrise d’un ensemble de compétences qui nous aident à répondre et à s’adapter à l’adversité de manière saine. Ce sont ces compétences et ces relations qui peuvent transformer un stress toxique en stress tolérable. – Jack Shonkoff, directeur du Center on the Developing Child at Harvard »Boris Cyrulnik: la résilience

http://www.psychomagnetiseur-andurand.fr/emdr-pour-traiter-le-stress/

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *