Avant tout, sans émotions, notre vie serait sans peurs

Avant tout, sans émotions, notre vie serait sans peurs.

Nos émotions, cadeau de notre corps:

Avant tout, sans émotions, notre vie serait sans peurs. Nos émotions, cadeau de notre corps. Imaginez une vie sans lois. A première vue, ça pourrait-être merveilleux. Vous prenez ce qui ne vous appartient pas. D’autre part, aucune priorités, on roule n’importe comment. On peut se jeter d’un pont, voir si on vole, ensuite, des achats inconsidérés etc….

Heureusement, nous avons un garde fou: la prudence.

Et si au contraire, nos émotions étaient nos alliées. Notre garde du corps!!!

La peur, patronne naturelle de nos émotions:

Dans un ordre d’idées; Jacques doit passé un bac technique. Le confinement arrive et l’on décide de le faire réviser. Les exercices arrivent par mail. Ensuite, il les renvois et la réponse est: beaucoup de fautes. Normalement, ça aurait permis de savoir ou Jacques en était.

Avant tout, sans émotions, notre vie serait sans peurs

Sauf qu’une émotion de surprise monte dans son corps. En d’autres termes, son corps lui envois un signal de détresse. Peut-être lié à un vécu, complètement différent. A ce moment là, Jacques est submergé d’un sentiment de vide. De fait, il n’entend pas le message. Il se sent coulé, pris d’une peur lié à son avenir. Jacques est dans l’émotionnel, ça lui crée un stress qui peux créer deux événements:

Marqueur somatique:

Un souvenir, qu’il soit agréable ou désagréable, va nous influencer encore, 20 après.

Sans savoir pourquoi, vous vous souvenez d’être dans la cuisine; avec votre maman. Vous avez 7 ans et elle prépare une mousse au chocolat.De la même manière, vous pouvez retrouver comment vous êtes habillé et même la tenue de votre maman. Avec ce tablier bleu, qu’elle portait quand elle cuisiner. De même que la table, l’évier, tout-est gravé dans votre mémoire

Il suffit d’y repenser et vous souriez bêtement. Les yeux un peu humides. Un souvenir qui vous fait du bien….

En revanche, vous êtes à l’école, vous avez 14 ans et votre papa vous dit que vous êtes nul. Dans la même année, vous hérité du même maître de dessin que votre grand frère qui lui à un don dans l’art. A première vue, rien d’important. A première vue, bien sur; pour le maître avoir un élève exceptionnel est une bénédiction. Contrairement à Jacques qui est bon à peu près nulle part. Et son maître va le « marquer » devant toute la classe.

Le clou dans la planche: 

Inconsciemment, ces remarques vont s’enfoncer comme l’on plante un clou dans une planche. Pourtant, il suffirait d’enlever le clou pour enlever l’émotion sauf que le clou est la partie toxique de ces moments particuliers. Ni le père de Jacques, ni son maître y sont réellement pour quelque chose. Le trou dans la planche lui va rester et chaque fois, que ce soit 20, 30 ou 60 ans après. Si Jacques reçoit une remarque qui le touche, ça va raviver les premières émotions.

Détective:

Un thérapeute ressemble à un détective. Si nous ne trouvons pas ensemble, vos marqueurs émotionnels et d’allez les transformer, chaque situation qui rappelle cette émotion va vous remettre dans un état émotionnelle de stress.

Par conséquent; nos émotions sont bien les cadeaux de notre corps.

psychomagnetiseur-andurand.fr/emdr-pour-traiter-le-stress

https://www.scienceshumaines.com/rencontre-avec-antonio-damasio-la-conscience-est-nee-des-emotions_fr_26801.html 

psychomagnetiseur-andurand.fr/emdr-pour-traiter-le-stress

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *