A quel moment, j'ai perdu mes limites?

Dépassez vos Limites

A quel moment j’ai perdu mes limites:

A quel moment j’ai perdu mes limites; premièrement, la seule personne qui vous limite réellement dans la vie; c’est vous. Étonnant me direz-vous?

Par exemple, vous vivez avec une « personne narcissique », violente physiquement ou dans ses mots; Généralement, vous attirez à vous la personne parfaite pour travailler sur un pan de votre vie. Étonnamment, le ou la personne va avoir des traits de votre père; de votre mère.

Tandis que vous allez parfois vous laisser infantiliser; parce que vous aussi, êtes fatigué. Que le travail, les transports. Les personnes agressives quand vous faites vos courses…la fatigue parfois vous prend… A quel moment, j’ai perdu mes limites?

Il est plus facile de dire que c’est la faute de l’autre. Bien sur je ne parle pas d’abus sexuels, sujet extrêmement sensible. D’abord, vous rencontrer votre compagne, compagnon; tout se passe pour le mieux. Pendant quelques mois, vous filez le parfait Amour. Bien qu’il a (elle) de temps en temps une parole inapproprié (mis sur le coup de la fatigue…) A quel moment, j’ai perdu mes limites?

L’instant parfait:

Voilà, juste à ce moment là, par amour, par un, il ne la pas fait exprès ou tout-autre excuse, vous venez sans vous en rendre vraiment compte; offert votre propre liberté. Finalement, votre limite, n’existe déjà plus. Finalement, vous allez peut-être même commencé(e) a changer.

Il est vrai que votre façon de vous habiller, le (la) gêne maintenant. Par ailleurs, vous n’avez plus le droit d’être sexy. Ensuite, une jalousie va s’installer. Comme une maîtresse. Ensuite, il ou elle va vérifier votre téléphone. Vos appels vont devenir plus bref. Enfin, les sorties avec vos collègues vont passer à la trappe. Juste pour ne pas l’énerver, le (la) contrarié. Après tout, il (elle) vous aime tant que…

Perdre votre liberté, est-ce si important. Et puis cette petite voix qui vous dit: se retrouver à nouveau seul. Ne plus s’offrir de si belles choses. Il y’a aussi les vacances. Les potes c’est sympa, par contre il ne vous paye pas de superbes vacances; même si le contrôle est encore plus stricte. Que ne ferions-nous pas par amour après tout…

Finalement, un jour vous commencerez à sortir d’un long sommeil. Ça viendra, tout doucement. Par exemple, vous reprendrez contact avec vos amis(es).  Par ailleurs, vous ne supporterez plus les remarques et petit à petit, mètre après mètre; vous vous ré-approprierez votre liberté, votre pouvoir…

http://www.psychomagnetiseur-andurand.fr/

https://www.journaldesfemmes.fr/couple/vie-a-deux/1116045-serena-a-l-epreuve-de-la-passion/1116058-fixer-des-limites

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *